Turquie

Direction la Turquie

Aujourd’hui, en faisant le tri de mes disques durs, je suis tombée sur des milliers de photos et vidéos de nos anciens voyages.
J’ai donc envie de vous parler de l’un de nos MEILLEURS roadtrip jamais fait jusqu’ici  : La Turquie !

Nous voulions y aller depuis un moment. L’ami d’enfance de Jam est turque et y va chaque été. C’était donc l’occasion rêvée de découvrir ce pays et de lui faire la surprise de le rejoindre dans sa région à la fin de notre séjour. Nous voilà décidés à partir pour 2 semaines.
A l’époque Bibi avait 6 ans et Wass 3 ans, ils sont restés à Paris chez les grands-parents. Nous aimons découvrir seuls un pays puis les y emmener par la suite. Ainsi, aucune mauvaise surprise en famille !

J’ai donc réservé nos billets aller-retour Paris-Istanbul sur Transavia, là où je les ai trouvés les moins chers pour 758€, soit 379€/personne et l’hôtel pour le début de notre voyage. En regardant sur le net, j’ai vu que 4 à 5 jours étaient suffisants pour découvrir tranquillement Istanbul. Nous avons décidé de réserver l’hôtel pour 5 jours et une fois sur place, nous verrions où nous rendre.
AirBnb n’étant pas encore suffisamment développé, j’ai réservé 5 nuits pour 235€, soit 47€ la nuit, sur Booking  l’Hotel Old Panorama     . Pourquoi cet hôtel ? Des avis positifs bien-sûr, mais pas que ! Il était proche de l’hypercentre et des transports en commun, notamment la gare.

J1

Départ de l’aéroport d’Orly à 7h pour une arrivée à 11h30 à l’aéroport de Sabiha Gokcen, le plus éloigné du centre d’Istanbul, 60km environ. Nous arrivions en journée, je n’étais donc pas inquiète sur la manière de nous rendre à Istanbul.
Bus Havatas, navette privée à réserver avant votre voyage ou encore taxi, tout est fait pour que vous arriviez au centre d’Istanbul sans encombre.
Nous avons pris le bus pour 14TL soit 2€60/personne pour descendre à Taksim 1h30 plus tard. Avant de monter dans le bus, nous avons fait un peu de change à l’aéroport.
J’avais lu qu’il était déconseillé de faire beaucoup de change à l’aéroport, non pas pour le coût du change mais pour les pickpockets. Après plusieurs voyages en Turquie, je n’y ai rien vu de tel !

En nous approchant d’Istanbul, nous avons été surpris du nombre de mosquées visibles de loin. Il y en a tellement qu’on ne sait plus où regarder. Il semble qu’il y ait environ 3000 mosquées dans la ville, petites et grandes, modestes et majestueuses.

Arrivés à la Place Taksim, nous nous sommes retrouvés au milieu de centaines de voyageurs comme nous qui cherchaient un moyen de transport pour aller à leur hôtel. Jam est allé en chercher un pendant que je surveillais les valises.
La Place Taksim est le point central entre le centre historique et le quartier européen mais elle se trouve aussi à 2 pas de la fameuse Istiklal Caddesi, Avenue Istiklal, longue rue piétonne traversée par le tramway où se mêlent traditions avec les restaurants et les petites boutiques et modernité avec les grandes marques installées dans cette avenue.
Nos valises dans les mains, la faim qui nous tiraille, la chaleur à son paroxysme, nous décidons de partir directement à l’hôtel et de prévoir la visite de cette partie de la ville plus tard.
Le chauffeur de taxi a du mal à trouver l’hôtel, bien que nous lui avions donné l’adresse… Il parlait un anglais approximatif, ce qui n’était pas simple pour se comprendre.

💡BON À SAVOIR 💡
En Turquie, on parle turc ! Je fais un raccourci rapide mais c’est un peu ça quand on est sur place. Il y a peu d’anglophones. Il y a pas mal de syriens dans les restaurants et les boutiques, il est donc plus aisé de se faire comprendre si on est arabophones. Toutefois, on arrive à se faire comprendre avec quelques mots universels en anglais. Prenez quand même la peine d’apprendre quelques mots ou quelques phrases utiles en turque avant votre départ. Heureusement que Jam les connaissait !

Nous avions atterri en Turquie à 11h30 pour arriver à l’hôtel vers 16h. Après nous être reposés un peu, nous décidons de découvrir le quartier à pied. Nous marchons une dizaine de minutes et nous nous retrouvons au bord du Bosphore. Sur le trajet, nous repérons déjà quelques restos à 2 pas de l’hôtel. Nous prendrons quelques petits pains à grignoter et marcherons le long du détroit.

De là où nous sommes, nous apercevons déjà La Mosquée Bleue juste derrière nous et Hagia Sofia un peu plus loin.
Nous passerons cette première soirée à déambuler dans les rues stambouliotes. Nous dinerons dans un petit resto pour 5€ à nous 2 : Pide, frites, salade et boissons. Il nous faudra traverser le centre d’Istanbul pour trouver une petit café italien qui sert un vrai expresso. Nous sommes amateurs de café, et c’est souvent ce qui nous manque lors de nos voyages. On songe même parfois à emmener la nespresso dans notre valise ! Autant le thé turc est subtile et délicieux, autant leur café est tellement puissant que le goût en est imperceptible. Mais les goûts et les couleurs ne se discutent pas !

Demain, nous prévoyons de visiter les lieux autour de l’hôtel.

Cette 1ère journée à Istanbul nous montre déjà la diversité de ce que nous pourrons découvrir : l’effervescence des grandes villes, le côté spirituel avec les sublimes mosquées, le calme avec ses parcs et le Détroit du Bosphore mais aussi la nourriture ! Eh oui, la graille, c’est la vie. Et pour le coup, pas besoin de se soucier du halal. Un pur bonheur.

Pour l’heure, il est temps d’aller se reposer ! La suite de notre roadtrip en Turquie très vite.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *