Turquie

Le palais de Topkapi

J4

Une journée découverte historique nous attend.
Avant d’attaquer la journée, ce sera un bon petit déj à l’hôtel. Aujourd’hui, nous n’avons pas loupé l’heure limite.

Le palais de Topkaki est à moins de 5 minutes de l’hôtel. Pour nous y rendre, nous traversons le fameux Gülhane Parki dont je vous parle dans l’un des articles précédents.
Comme je vous le disais au début de notre voyage, certains musées ou monuments sont payants.  C’est le cas pour le Palais de Topkapi : 40TL soit 7€ l’entrée, à cela viennent s’ajouter 25TL soit 4€50 pour visiter le Harem. Il est donc préférable de prendre le Museum Pass si vous comptez visiter plusieurs lieux payants. Ce qui était le cas pour nous ! Avec seulement la visite de Sainte Sophie et du Palais de Topkapi, notre pass est déjà rentabilisé.

Le nom de « Topkapı Sarayı » signifie littéralement « palais de la porte des canons », d’après le nom d’une porte voisine aujourd’hui disparue. Il s’étend sur 70 hectares soit 700  000 m² , et est entouré de cinq kilomètres de remparts.Pourtant quand nous nous en approchons, devant les remparts, nous sommes loin d’imaginer ce qui nous attend et l’immensité de ce lieu !

Nous entrons par la Porte de l’Auguste ou Porte Impériale.  Située au Sud du Palais, cette porte  date  de 1478 et  a été recouverte de marbre au XIXème siècle.  Comme dans la plupart des monuments vus  jusqu’ici, des versets du Coran sont  inscrits  en doré sur la partie supérieure de la structure.  En traversant cette porte, nous entrons dans la première cour.

Sur notre droite, nous apercevons une grande table sur laquelle est posée la maquette du palais.

Puis, un kiosque pour avoir une visite guidée audio en français. Jam décide de la prendre pour 30TL soit 5€30. J’aurais droit à son interprétation tout au long de la visite.

Un peu d’Histoire : “De  1465 à 1853, le palais de Topkapi est la résidence urbaine, principale et officielle, du Sultan Ottoman. Le palais est construit sur l’emplacement de l’ acropole de l’antique Byzance. Il domine la Corne d’Or, le Bosphore et la mer de Marmara. Le palais est un complexe architectural composé de quatre cours principales et de nombreux bâtiments annexes. Au plus fort de son existence comme résidence impériale, il abritait plus de 4 000 personnes et s’étendait sur une zone encore plus vaste.”  (Source Wikipedia)

Nous commençons la visite par les cuisines du palais. Nous découvrons des reliques des plats utilisés à l’époque pour cuisiner. Ils sont gigantesques. Certaines marmites font plus d’un mètre de diamètre. Et pour cause ! Il fallait cuisiner pour 4000 personnes. Plus de 800 personnes s’attelaient à cette tâche.  Des collections d’argenterie, et surtout de porcelaines chinoises bleu et blanc  sont exposées dans certaines pièces. Les cuisines sont un des éléments essentiels de la visite du palais.

Nous continuons à déambuler dans les immenses cours et arrivons sur la Salle des Audiences.  A première vue, sa forme est surprenante : carrée !  Il s’agit d’un immeuble de style ottoman entouré de colonnes. La couleur dominante est le bleu. Nous y retrouvons à nouveau des inscriptions coraniques dorées au dessus de la porte d’entrée.  Nous prenons une petite pause à proximité pour que Jam puisse écouter les explications du guide audio  sur ce lieu. Les vizirs venaient  y présenter leur rapport et soit ils en ressortaient couverts de cadeaux s’ils avaient atteints leurs objectifs soit ils n’en sortaient jamais, étranglés par les eunuques sourds-muets.

Après une courte pause dans les hauteurs pour y admirer le vue panoramique de la ville, nous continuons notre visite de ce gigantesque lieu.
Nous passons de bâtiments en bâtiments, Hall Impérial, Mosquée des Eunuques noirs, Harem, Kiosque de Badgad ou encore quatrième cour. Pour apprécier l’Histoire de ce lieu et découvrir un peu plus le passé de la Turquie, il est plus qu’utile de prendre le guide audio et comptez bien 3 à 4h de visite pour tout voir. Nous y serons restés environ 3h30 !


Hall Impérial

Vue d’Istanbul depuis le Palais de Topkapi

Terrasse supérieure avec sa fontaine, le pavillon d’İftar et le kiosque de Bagdad.

Le Harem

Nous terminons notre visite à 16h30  et redescendons vers le Bospohore en contournant Sultanahmet dans l’autre sens et ainsi découvrir d’autres ruelles de la ville. Nous arrivons face à l’Obélisque de Théodore, place prisée en fin de journée pour profiter de la fraîcheur des soirées stambouliotes. Beaucoup de bancs sont placée des 2 côtés de la place pour s’y reposer.

L’obélisque mesure un peu de plus 25 mètres avec son piédestal.  Les inscriptions sur les 4 phases, semblables à des hiéroglyphes,  célèbrent les victoires de Thoutmôsis III. Pour en savoir plus sur les inscriptions, vous pouvez jeter un oeil sur Wikipédia.

Je ne peux pas finir cette journée sans vous parler de nourritures, bien évidemment. Aujourd’hui, pour ne pas déroger à la règle, nous avons déjeuné ET dîné à la pizzeria Sirkeci Restaurant.  D’une part, parce qu’on s’y régale et d’autre part, parce que c’est un excellent rapport qualité prix. Salades, pains et boissons fraîches ou pidé et palts pour environ 6€ à 8€ à nous deux.

Et pour une petite pause sucrée  en soirée, nous avons découvert au détour d’une rue un café au top : le BREW COFFEEWORKS ! Un cadre sublime, un large choix de café, de merveilleuses pâtisseries, une ambiance chaleureuse. De quoi passer un parfait moment ! C’est sans conteste une adresse à garder précieusement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *